Le Groupe CHIMIREC : 60 ans d’engagement durable

À son origine, en 1958, l’entreprise française CHIMIREC fut pionnière dans la collecte sélective des déchets dangereux en milieu professionnel. Au fil des années, le Groupe s’est développé sur des valeurs de responsabilités sociétales et environnementales. De longue date, le professionnalisme CHIMIREC est reconnu par les grands groupes industriels, en France comme à l’étranger.

 

Des huiles noires usagées à tous les déchets industriels dangereux (DID)

CHIMIREC est une entreprise familiale créée en 1958 par Pierre Fixot, lequel débute ses activités par la collecte des huiles noires usagées auprès des garages automobiles.
À partir de juillet 1975, le métier se professionnalise avec le vote de la première législation française sur l’élimination des déchets. Tout en intégrant les nouvelles réglementations dans ses process de travail, CHIMIREC continue à développer ses savoir-faire dans la gestion des déchets. En 1978, Jean Fixot rejoint l’entreprise de son père, puis prend la direction de CHIMIREC en 1987.
1992 marque la mise en place de la collecte sélective de tous les déchets industriels dangereux (DID). C’est aussi le début d’une stratégie de maillage territorial dans un objectif de proximité géographique avec les clients CHIMIREC.

En France et à l’étranger, le développement de CHIMIREC

L’entreprise multiplie ses implantations sur le territoire français, jusqu’à compter à ce jour 35 sites agréés et plus de 1 100 collaborateurs. Le Groupe CHIMIREC met au service de ses clients une prise en charge globale de leurs déchets dangereux et, aussi des déchets non dangereux depuis 2014 : collecte, regroupement, traitement et valorisation.
En 2004, CHIMIREC lance son développement international avec la création d’une première filiale en Pologne. Au cours des années suivantes, CHIMIREC va s’implanter au Canada, en Turquie, au Maroc, et tout récemment en Arabie Saoudite. Dans une logique de partenariat avec les pays d’accueil, l’entreprise apporte ses compétences pour une gestion responsable des déchets, dans un objectif de sauvegarde de l’environnement.

La création de filières de valorisation

Depuis sa création, CHIMIREC a inscrit sa mission dans une démarche de développement durable. Très vite, l’entreprise a cherché des solutions pour réussir à exploiter les déchets, notamment ceux produits par le secteur automobile. Dès 1985, ce fut la mise en place d’un procédé précurseur de régénération des huiles claires. Bien d’autres filières de valorisation s’ensuivront :
•    la régénération des solvants ;
•    la valorisation des filtres à huile ;
•    la régénération des liquides de refroidissement usagés ;
•    la transformation de certains déchets en combustible de substitution énergétique ;
•    la valorisation du plastique par réemploi ou recyclage ;
•    le traitement et la régénération des déchets souillés par les PCB ;
•    le traitement physico-chimique des mélanges eaux/hydrocarbures ;
•    le traitement d’effluents industriels de type déchets liquides & boues ;

La valorisation en chiffres :
Taux global de valorisation : 75 %

Au service de la performance : la certification Qualité – Sécurité – Environnement

Dès 2001, CHIMIREC s’engage dans un processus de certification Qualité – Sécurité – Environnement. En 2012, le Groupe obtient cette triple certification unique pour l’ensemble de ses filiales. Audit après audit, les exigences liés à ce système de management dynamique et durable constituent un moteur de progrès continu pour le Groupe.
Pour les années 2020-2022, le Groupe CHIMIREC réaffirme ses objectifs :

1 –  Penser et agir 100 % sécurité

Comment ?
•    en garantissant la Santé et la Sécurité des Hommes,
•    en assurant la sécurité des installations et du matériel,
•    en protégeant nos systèmes d’information,
•    en optimisant la gestion des stocks et des flux sur nos plates-formes (déchets, contenants, circulation, organisation).

2 - S’inscrire durablement comme acteur engagé dans l’économie circulaire

Comment ?       
•    en assurant la qualité de notre activité dans le respect de nos engagements métier et des exigences règlementaires,
•    en renforçant le tri dans des objectifs de valorisation matière, de réutilisation et réemploi de nos déchets,
•    en minimisant les impacts de nos activités par une intégration vertueuse dans l’environnement ,
•    en renforçant notre approche responsable vis-à-vis des parties intéressées.

3 – Renforcer nos services de proximité pour nos clients

Comment ?
•    en développant nos implantations en France et à l’international,
•    en adaptant nos offres aux attentes des clients et aux impératifs de flux des déchets.

4 -  Construire l’avenir en pérennisant et adaptant nos ressources

Comment ?
•    en développant les compétences et l’esprit collaboratif (partage des bonnes pratiques),
•    en optimisant les processus au moyen d’une transformation numérique de l’entreprise,
•    en impulsant une nouvelle dynamique dans le pilotage de nos projets, pour gagner en performance globale,
•    en assurant la rentabilité de nos activités.