CHIMIREC France et CHIMIREC International : cohésion stratégique et dynamique de Groupe

cohésion groupe chimirec

Du 6 au 8 septembre 2021, le Groupe CHIMIREC a organisé un séminaire réunissant l’ensemble des directeurs pour la France et pour les filiales internationales. Au programme : la visite de CHIMIREC Socodeli Beaucaire, les potentialités du combustible de substitution énergétique, les échanges et partages d’expériences sur les marchés français et internationaux.

La co-incinération : un développement renforcé en France

Figurant parmi les objectifs majeurs du Groupe CHIMIREC, la valorisation énergétique des déchets a fait l’objet, dès 2013, d’une filière de production de combustible de substitution énergétique (CSE) mise en place sur le site CHIMIREC Javené, en Ille-et-Vilaine (35).
Récemment, c’est la filiale CHIMIREC Socodeli Beaucaire, située dans le Gard (30), qui a lancé une ligne de fabrication de CSE.
La création de cette nouvelle ligne s’est accompagnée de la signature d’un contrat d’approvisionnement auprès de l’éco-organisme Éco-mobilier dont l’activité s’inscrit dans le cadre de la Responsabilité Élargie des Producteurs (REP). Les fractions non recyclables issus du secteur de l’ameublement, sont ainsi utilisés pour absorber l’humidité inhérente aux déchets intervenant dans la fabrication du CSE (boues, effluents, etc.). Ce process permet donc de réduire la présence de liquide dans le CSE sans altérer ses vertus  calorifiques, et, qui plus est, avec un résidu décarboné.

La co-incinération : un développement porteur à l’international

Ces deux chaînes de fabrication de CSE, mises en œuvre en France par le Groupe CHIMIREC, ont pour vocation de fournir aux installations industrielles, notamment, les cimenteries, un combustible à fort pouvoir calorifique, en remplacement des énergies fossiles.
En termes d’économie circulaire, l’intérêt est double : la valorisation énergétique des déchets dangereux et la préservation des ressources naturelles de la planète.
Cet enjeu ne se limite pas aux frontières de l’Hexagone, il est partagé à l’échelle internationale. La demande d’implantation de ce dispositif de valorisation est d’ores et déjà identifiée avec une belle unanimité par tous les responsables des filiales internationales de CHIMIREC. Ce marché naissant va, de toute évidence, connaître un rapide essor. L’expertise du Groupe acquise en la matière sur le territoire français, est destinée à s’exporter dans bien d’autres pays.

Échange d’expériences et partage de compétences

Réunir tous les directeurs, au niveau national et international, autour des axes stratégiques de développement du Groupe CHIMIREC, permet de valider les objectifs communs, de maintenir la cohésion d’équipe, chère à l’esprit de son Président Jean Fixot et aux valeurs défendues par le Groupe.
C’est une source d’enrichissement, autant personnel que professionnel, que de découvrir et d’échanger sur la pluralité des marchés de la gestion des déchets, sur les problématiques ici et ailleurs, sur leurs attentes et leurs maturités respectives.
L’expérience des uns est une source d’apprentissage pour les autres, et donc, un gain de temps et de performance, sur le type de mise en place d’un site de traitement des déchets, sur le choix du matériel, sur la gestion des flux, sur les solutions à apporter à certaines problématiques.
C’est aussi, maintenir ses facultés d’adaptation en fonction des contextes de terrain différents liés aux réalités des pays où le Groupe CHIMIREC a implanté ses filiales.

 

Le Groupe CHIMIREC

CHIFFRES-CLÉS

  • 35 sites en France
  • 8 sites à l’étranger
  • 1 250 collaborateurs dont 150 à l’étranger
  • 340 000 tonnes de déchets gérés
  • 180 M€ de chiffre d’affaires

Parution : 09/09/2021

Fil RSS